01 53 24 90 57  -  Contact
Recherchez sur le site
Recherche avancée

Trois questions à Aurélie Feld, DG de CSP, sur le rachat de CAA 7 décembre 2016

Aurélie FELD, DG de CSP

La dirigeante de CSP précise pourquoi cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de CSP sur 5 ans.

Pourquoi ce choix de CAA ?

Ce rapprochement nous est apparu très naturel, car en fait, CAA a de nombreux points en commun avec CSP : un ADN intra, une culture du sur-mesure et une pédagogie active. CAA vient renforcer notre capacité de conception et d’architecture en nous apportant une expertise en formation commerciale… Notre pédagogie innovante sort renforcée puisque nous intégrons maintenant les techniques théâtrales, véritable patte CAA, à nos partis-pris et savoir-faire pédagogiques « Learn ‘n Emotion ». Pour rendre encore plus évident ce rapprochement, il faut dire que CAA a une culture très proche de la nôtre puisque son organisation « de consultants » ressemble à celle de CSP avant son arrivée dans le groupe ELS. Oui, cette acquisition marque véritablement, une étape décisive dans le développement de CSP!

Comment cette acquisition s’inscrit-elle dans la stratégie de CSP ?

Notre vision stratégique est de cultiver notre ADN intra pour assoir notre leadership sur le secteur de la formation généraliste en France. D’ici cinq années, nous devrions doubler notre taille. L’acquisition de CAA permet de faire de de CSP un acteur plus solide doté d’une capacité d’investissement renforcée spécialement dans l’offre et l’innovation. En 2017, nous visons un CA de 17 à 18 millions d’euros.

Quels sont les changements à prévoir pour les équipes ?

Pour CSP, il n’y a pas véritablement de changement à prévoir. Pour quelques jours encore, CAA est une filiale de CSP. Mais au 1er janvier, nous serons une seule société. Nous devrions avoir fini l’essentiel de l’intégration, qui commence par l’accueil des salariés dans nos locaux, à la fin du 1er semestre 2017. Au niveau des RH, nous avons mis en place un programme de parrainage pour faciliter la venue et l’adaptation de chacun.