01 53 24 90 57  -  Contact
Recherchez sur le site
Recherche avancée

Les outils du formateur digital

Quels outils pour le formateur digital ?

Les outils du Formateur Digital

Aujourd’hui, la formation appuie le processus pédagogique sur les outils digitaux du quotidien, devenus ainsi complémentaires des classiques Post-it, paperboard et autres Powerpoint...

L’idée? Rendre l’apprentissage plus ludique, plus attractif et plus interactif, et obtenir de meilleurs résultats.

Bonnes pratiques

Si le panel d’outils du formateur digital est large et divers, il convient de ne pas vouloir absolument avoir recours à chacun d’entre eux lors de votre parcours pédagogique. Le formateur digital, en tant que scénariste, choisit les médias digitaux qui correspondent le mieux au processus pédagogique. Il sait, par expérience, quels médias obtiennent les meilleurs résultats auprès des participants. Car le digital, aussi attractif soit-il, ne doit être utilisé que par petites touches, pour servir et valoriser l’apprentissage.

Le digital en salle

Utilisés tels des couteaux suisses de notre quotidien, les terminaux numériques (smartphones et tablettes) sont entrés dans les salles de formation. Parce que leur utilisation nous est familière et que ces devices sont devenus indispensables, leur recours rend le processus de formation plus ludique. « Auparavant, illustre Nicolas Desbordes, le smartphone était un objet que les stagiaires pouvaient consulter à titre privé durant les sessions de formation. Aujourd’hui, il est devenu un outil de la formation à part entière. Il sert non seulement la pédagogie, mais aussi la concentration des participants. » Ainsi, lorsque l’attention de ces derniers décline, le formateur digital a la possibilité d’utiliser des exercices sur smartphone, ce qui intègre pleinement ce dernier à la formation et évite qu’il soit utilisé à des fins personnelles.

Les outils auteurs

Le propre de la formation digitale est d’accompagner l’apprenant dans l’ensemble du processus de sa formation. Pour le formateur digital comme pour les formés, les interfaces doivent donc être simples d’utilisation et navigables sur tous les devices. «En l’occurrence, les outils auteur permettent au formateur d’utiliser le digital au même titre que les outils “classiques” dont il disposait auparavant. Et de manière d’autant plus fluide que lesdits outils sont développés sur la base du responsive design et proposent, par conséquent, un affichage optimal, quel que soit le type de terminal utilisé.

Internet : la boîte à outils du numérique

Google +, Hangouts, Dropbox, Youtube, Padlet, Socrative... Internet regorge d’outils simples sur lesquels le formateur digital peut s’appuyer afin de valoriser les contenus pédagogiques des formations mises en place. De quoi enrichir considérablement l’expérience des apprenants et les pousser davantage à s’engager dans la formation, quels que soient leur profil ou les caractéristiques de l’entreprise commanditaire.

Ces outils envoient aux participants, en amont du présentiel ou de la classe virtuelle, des messages, des contenus, de la vidéo, des animations, autour du thème pédagogique choisi. Les codes de la formation traditionnelle sont bousculés au profit d’une formation digitale plus rythmée, et cela sans que la barrière technologique ne vienne s’en mêler.

Ainsi, l’outil Padlet, par exemple, en accès libre sur le Web, personnalise à loisir un mur collaboratif (logo de l’entreprise commanditaire, fiches mémo, contenus divers) et invite les apprenants, eux aussi, à relayer du contenu avant, pendant, et après leur cursus.