01 53 24 90 57  -  Contact
Recherchez sur le site
Recherche avancée

Quelle est votre maturité digitale ?

Pour réaliser le dosage idéal entre le présentiel et le digital, l’entreprise doit connaître son degré d’appropriation des outils numériques, ainsi que celui de ses participants. Un travail qui doit être réalisé en amont afin que l’architecture du processus pédagogique mis en place soit la plus efficiente possible.

 

Testez votre QDL (Quotient Digital Learning)

L’avènement des nouvelles technologies a sans aucun doute révolutionné nos modes de vie. Chaque jour, nous consommons, échangeons, nous informons, via nos smartphones, tablettes et autres objets connectés.

Cependant, ces habitudes de notre quotidien ne sont pas forcément transposables à notre milieu professionnel. Selon Deloitte et le MIT, 29 % seulement des entreprises mondiales seraient “matures”, c’est-à-dire utiliseraient systématiquement les outils digitaux, 45 % seraient en cours de transformation digitale et 26 % n’en seraient qu’aux prémices. En fonction de la taille de l’entreprise ou de son cœur de métier, le recours aux outils numériques peut être plus ou moins systématique… Or, pour que le processus de formation digitale soit structuré de manière à correspondre aux caractéristiques de chaque entreprise, ces dernières doivent se questionner quant à leur propre niveau d’utilisation des outils digitaux et à celui de leurs salariés.

« Suis-je rompue à l’utilisation d’un Intranet ? » « Suis-je dotée d’un réseau social d’entreprise ? » « Ai-je recours aux outils du cloud ? » « Ai-je un réseau wi-fi satisfaisant ? » « Mes salariés ont- ils un accès facilité et personnalisé aux devices numériques ? »...

Autant de questions qui ne donnent pas lieu à de bonnes ou à de mauvaises réponses, mais qui aident le formateur digital, architecte du processus pédagogique, à composer avec ces paramètres pour mixer présentiel et distanciel, et y ajouter le bon dosage de digital. D’autant que le média numérique doit être, en l’occurrence, un moyen et non une fin. Il ne s’agit donc pas d’utiliser les outils digitaux à outrance sous le prétexte que “c’est à la mode”. Au contraire. Tout l’enjeu de la formation digitale réside dans “l’expérience utilisateur” qu’elle va offrir aux participants.

Testez votre QDL (Quotient Digital Learning)

UNE FORMATION POUR TOUTES LES GÉNÉRATIONS

Aujourd’hui, le média numérique doit servir le processus pédagogique afin de proposer la formation digitale la plus attractive qui soit. Il est aisé de penser que les participants issus de la génération Y, les digital natives, ont plus d’appétence pour les modules de formation digitale que leurs aînés. La génération des participants peut avoir une influence sur l’architecture globale du processus pédagogique, mais la réussite d’une formation digitale tient surtout dans l’automatisation et l’entraînement.

Tout est donc question de mix entre le présentiel et le digital en fonction des caractéristiques de l’entreprise et du profil des apprenants.